Méthode ZÉRO ARRÊT BRUTAL

Suite de l'Introduction

 

On commence par jeter une cigarette par paquet de 20 pour en fumer 19 puis deux pour en fumer 18… ensuite on est sans réserve de tabac, pour chaque envie irrésistible on achète un paquet et jette 10 cigarettes ou plus et on fume le reste. 


Aurez-vous envie de fumer s'il faut jeter 19 cigarettes pour en fumer une seule ? L'envie sera nulle avant de jeter autant. 


Devoir toujours jeter beaucoup de cigarettes pour fumer est plus puissant que l’envie de fumer et l'anéantit, sans envie on ne fume pas, la méthode fait arrêter par sa propre force, il ne faut pas s'imposer l’arrêt brutal. 

 

La rechute, fumer comme avant 15 ou 20 cigarettes par jour sans jamais rien jeter est impossible puisqu'il faudra toujours jeter 10 cigarettes ou plus par paquet pour fumer.  

 

La méthode est complète, le fumeur est libéré des deux parties du tabagisme, l’envie de fumer et fumer, je le suis, l’arrêt brutal ne libère que d’une partie, fumer.

 

 

 

Théorie de la méthode guidée par Aristote

 

 

Tables des matières

Théorie de la méthode guidée par Aristote

Le paquet de cigarettes est la cause du tabagisme

Le traitement à la nicotine n'annule pas l'envie de fumer

Il ne faut pas s'interdire de fumer

Les conséquences contraires de la méthode et de l'arrêt brutal

Jeter des cigarettes peut paraître choquant

Surcoût provisoire du jet de cigarettes

Fréquence des achats de paquets

Progression de la méthode étape 1

Progression de la méthode étape 2